La Ligne 5 c’est aussi la création d’un bassin hydraulique sur la place de la Voie Domitienne !

Jeudi 7 juillet 2022

Ce mercredi 6 juillet 2022, dans le cadre des travaux de la Ligne 5 de tramway, Julie FRÊCHE, Vice-Présidente de Montpellier Méditerranée Métropole, déléguée au Transport et aux mobilités actives, Véronique NÉGRET, Vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole, déléguée au Littoral, à la Prévention des risques majeurs et à la GEMAPI, et Mylvia HOUGUET, Adjointe déléguée au quartier Hôpitaux-Facultés, ont réalisé une visite de chantier du bassin de rétention et ont présenté le projet d’aménagement de la future place de la Voie Domitienne.

Située au carrefour de la route de Mende, de l’avenue du Docteur Pezet et de l’avenue du Val de Montferrand, la place de la Voie Domitienne offrant un large parvis à l’Université Montpellier 3 deviendra à horizon 2025 une véritable centralité du quartier. Après les travaux de modernisation des réseaux souterrains, qui se poursuivent jusqu’à la fin d’année, c’est au tour des travaux d’aménagement d’un bassin de rétention des eaux pluviales de débuter dans le quartier.

 

Démarrage des travaux d’aménagement d’un bassin hydraulique sur la place de la Voie Domitienne

Dans le cadre de sa compétence pour la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (GEMAPI), les différents ouvrages construits par Montpellier Méditerranée Métropole protègent d’ores et déjà près de 30 000 personnes contre les inondations. La Métropole est ainsi la plus importante gestionnaire d’ouvrages classés de la Région Occitanie, le système d’endiguement de Lattes étant d’ailleurs la référence nationale.

D’une superficie de 4 600 m3, cette nouvelle zone de stockage enterrée aura pour fonction principale de récupérer les eaux de ruissellement afin de limiter les inondations dans le quartier lors des épisodes de fortes précipitations, notamment aux abords de la place de la Voie Domitienne et sur le tronçon Sud de la route de Mende. Ces travaux entrent dans le cadre de la réorganisation globale des réseaux d’eaux menée sur le secteur de la route de Mende :

  • Avec le futur bassin, les déversements des eaux pluviales seront ainsi séparés du réseau unitaire actuel, situé sur la route de Mende, qui collecte également les eaux usées.
  • Le bassin sera raccordé à un nouveau réseau pluvial qui va collecter uniquement les eaux pluviales et va ainsi alléger la charge sur la station d’épuration Maéra, en séparant ainsi les eaux usées des eaux pluviales.

Si ce bassin ne peut régler complètement les inondations de ce secteur, il permettra de limiter la récurrence sur les pluies décennales. D’autres mesures en faveur d’une meilleure gestion des eaux pluviales ont été prises dans ce secteur :

  • La création de noue végétalisée entre le tramway et la piste cyclable afin de permettre la rétention et l’infiltration des eaux pluviales. Ce système permet de gérer les flux hydrauliques de façon intégrée dans le projet de construction du futur tramway.
  • La réalisation de la plateforme tramway avec une structure sur longrine béton et non plus sur dalle béton permettant ainsi l’utilisation d’un mélange terre pierre ensemencé d’une prairie non arrosée. Cette solution technique permet ainsi de désimperméabiliser les sols et rétablir au mieux les fonctions assurées des sols avant aménagement, principalement leur capacité d’infiltration des eaux pluviales.

Ces innovations permettent ainsi de limiter l’infiltration des eaux pluviales dans les réseaux souterrains. Le futur revêtement végétal de la voie tramway ne sera plus arrosé mais composé d’une prairie. Ainsi, des milliers de m3 d’eau sont préservés. Ce futur bassin, d’une très grande ampleur, est un ouvrage exceptionnel sur le territoire métropolitain. Il nécessite ainsi l’utilisation d’engins de chantier peu communs :

  • Une raboteuse minière, destinée à l’extraction sur des sols rocheux et compactes.
  • Une trancheuse, mobilisée pour la réalisation des réseaux souterrains.

Montpellier Méditerranée Métropole poursuit ainsi les grands travaux de protection contre les inondations de son territoire.

FOCUS SUR LE PLANNING DES TRAVAUX

  • Depuis mars jusqu’à début juin 2022 : travaux de dévoiement des réseaux d’eaux, notamment sur l’avenue du Val de Montferrand.
  • Juin 2022 : terrassement de la partie meuble du bassin et terrassement de la partie rocheuse du bassin à l’aide de la raboteuse minière.
  • Juillet 2022 : réalisation d’un radier, fondation superficielle de type plateforme maçonnée, en fond du bassin et installation d’une grue.
  •  partir de mi-juillet jusqu’à fin octobre 2022 : réalisation du bassin (paroi béton, poutre, etc.).
  • Fin octobre/début novembre 2022 : Essais de fonctionnalité du bassin.
  • Novembre jusqu’à fin décembre 2022 : remise en état du site.
  • Début 2023 : démarrage des travaux d’aménagements de la place.

[Re]découvrez en vidéo le futur visage de la place de la Voie Domitienne

Partagez ce contenu sur