Une ligne au cœur de notre transition

À Montpellier, le réseau de tramway composé de 4 lignes forme une étoile. Avec cette 5e ligne, la Métropole offre une nouvelle diagonale Nord / Sud-Ouest à son réseau, maillant encore plus finement et de manière plus étendue sa toile de transports.

Face aux enjeux environnementaux et de santé publique liés à la croissance du trafic automobile sur notre territoire, Montpellier Méditerranée Métropole relève un défi majeur pour sa transition écologique : celui d’une mobilité plus verte, à la fois sociale et solidaire.

La gratuité des transports

La gratuité des transports a été une des mesures vertueuses prises pour faciliter l’accès aux transports publics pour tous :

  • Phase 1 : le week-end depuis le 5 septembre 2020, avec le Pass week-end disponible depuis l’appli M’Ticket TaM et sur la carte TaM,
  • Phase 2 : pour les – de 18 ans et les + de 65 ans à compter de septembre 2021,
  • Gratuité quotidienne à horizon fin 2023.

En savoir plus sur la gratuité des transports publics

Gratuité des transports le week-end - Mode d'emploi

Le déploiement des Bus à Haut Niveau de Service (BHNS)

Pour plus de mobilités, quatre lignes de BHNS sont à l’étude sur le territoire de la Métropole. Elles offriront :

  • de plus larges amplitudes horaires,
  • des temps de parcours réguliers,
  • et une fréquence de passage plus élevée à tous les métropolitains.

D’un linéaire d’environ 50 km au total, ces lignes relient 9 communes que sont Cournonsec, Cournonterral, Pignan, Lavérune, Castelnau-le-Lez, Le Crès, Vendargues, Castries et Montpellier. Elles desserviront près de 200 000 habitants, dont 100 000 qui ne bénéficient pas du tramway aujourd’hui.

Pour proposer ce service aux habitants de la Métropole, de nouveaux aménagements seront réalisés le long des tracés des BHNS : des couloirs partagés ou dédiés, la mise en place de priorité bus aux carrefours à feux ou encore la traversée centrale de ronds-points.

Le BHNS offre la souplesse du mode de transport routier sans nécessiter d’aménagements de plateforme comme le tramway. Chaque tronçon peut être étudié et aménagé selon l’espace public disponible, les niveaux de congestion routière rencontrés, les optimisations financières possibles et les gains attendus.

Les aspirations de la flotte de BHNS

Le matériel roulant devrait se rapprocher d’un tramway en termes de design et de confort d’usage avec notamment plus de portes pour monter et descendre, un plancher bas généralisé ou encore de larges surfaces vitrées. Il sera sans émission de CO2 et sans rejet de particules afin de répondre aux enjeux climatiques actuels. C’est donc une motorisation à l’hydrogène qui est privilégiée, avec une production d’hydrogène à base d’énergie solaire. Les véhicules bénéficieront d’un habillage spécifique en vue de mieux distinguer et améliorer la visibilité du niveau d’offre de service globale.

Découvrir les futurs itinéraires

Décarboner la mobilité

Cette nouvelle lignes’inscrit dans le Plan des Mobilités (PDM) de Montpellier Méditerranée Métropolequidéfinit la stratégie du territoire en matière de mobilités pour les dix prochaines années.  Un enjeu pour notre territoire qu’appuie Julie Frêche, Vice-Présidente de Montpellier Méditerranée Métropole, Déléguée au Transport et aux Mobilités actives :

« La transition écologique est devenue une priorité, et même un devoir, une responsabilité vis-à-vis de nos enfants. Notre Métropole doit se positionner comme pionnière, elle doit oser des solutions ambitieuses, voire radicales, à même de nous faire gagner la course désormais engagée pour lutter contre le changement climatique. […] Nous allons décarboner la mobilité et réduire globalement la place de la voiture. Surtout là où les alternatives sont fortes ».

C’est une démarche construite avec tous les acteurs concernés qui permet derenforcer l’attractivité de la Ville et sa compétitivité économique. La priorité estdonc tout naturellementdonnée aux mobilités les moins polluantes et aux usagers les plus vulnérables.  La généralisation des zones à 30km/h, l’ouverture de nouveaux parkings tramways, le nouveau réseau de bus à haut niveau de service sur voies réservées, la construction d’un réseau express vélo (REVé), l’encouragement de l’auto-partage sont autant de dispositifs qui viendront également renforcer l’offre de mobilité sur le territoire et ainsi modifier durablement notre cadre de vie.

Actrice de cette politique engagée vers une mobilité zéro carbone, la Ligne 5, avec sa diagonale de 16 kilomètres, traversera bientôt notre Métropole et nos quartiers.

Agir pour le climat et protéger la santé

A Montpellier, 40 % des émissions de CO2 proviennent des transports dont l’automobile. Selon le diagnostic établi par le Plan climat 2013-2018 de l’Agglomération, Montpellier émet 1,7 tonne équivalent CO2 par habitant contre 1,6 à Grenoble et 1,3 à Nantes. Cette pollution entraîne une forte dégradation de l’air dont toutes les études démontrent qu’elle est source de maladies. La gratuité des transports en commun, avec la flotte propre de TaM (tramways ou bus au gaz naturel), offre un choix de mobilité respectueux pour la planète.

Le tramway, c’est agir pour la transition écologique !

  • La ligne 5 s'inscrit dans cette vision et répond à cinq enjeux majeurs

  • 1

    Poursuivre le développement d’une multimodalité performante à l’échelle de la Métropole.

  • 2

    Être cohérente avec la stratégie urbaine globale.

  • 3

    Assurer des dessertes de qualité vers les polarités majeures de la Ville (établissements scolaires, universitaires et de recherche dans le cadre du plan Campus).

  • 4

    Participer au désenclavement des quartiers prioritaires au titre de la politique de la Ville.

  • 5

    Étendre le réseau à de nouvelles communes périurbaines du territoire.

  • 90000
    habitants desservis à horizon 2025
  • 11000
    emplois directs et indirects créés / an
  • 150
    entreprises mobilisées